Faire vivre ses basilics : les conseils de Vivien

Face à la recrudescence des morts de basilics, et profitant de leur présence dans les grands paniers de ce soir, voici quelques mesures conseillées par Vivien (approximativement :)) pour avoir un basilic beau, fort et surtout producteur de feuilles.

  •  votre petit basilic récupéré, faites le tremper une heure dans l’eau puis replantez-le dans un pot.
  •  attendez une semaine, le temps qu’il fasse un peu de racines et qu’il ne soit pas trop fragile puis étêtez-le, c’est-à -dire coupez le franchement au niveau de la tige principale. La coupe doit être faite juste au-dessus de bourgeons/jeunes feuilles et donc assez bas (mais pas au plus bas sinon vous n’aurez plus qu’une tige, et là le basilic est mort).
  •  quelques semaines après, votre basilic s’est normalement fortifiée par le bas, vous pouvez à nouveau lui couper franchement la tête, il n’en sera que plus content (contrairement aux rois donc, n’essayez pas ça sur le « royal baby »).

Évitez donc de le chatouiller en lui prélevant seulement quelques feuilles, sinon il se sentira offensé et ne voudra plus pousser. Arrosez-le régulièrement de sorte que la terre ne soit pas sèche, en intérieur, en extérieur tout lui convient. Si votre basilic est en train de « monter » en fleur, il n’est peut-être pas trop tard, vous pouvez tenter de couper la tige principale, ou peut-être (à confirmer ?) en récupérer les graines pour en semer l’année prochaine.

N’hésitez pas à compléter/corriger, les pestos du monde entier vous remercieront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *